Les généralistes sentinelles face à l'infection par le virus de l'hépatite C

Publié le 3 Juin 1997
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les objectifs de l'enquête sont d'étudier l'attitude des médecins généralistes par rapport au dépistage du virus responsable de l'hépatite C et d'estimer le nombre de patients infectés connus dans leur clientèle. 70% des généralistes ont prescrit au moins une sérologie anti-VHC au cours de l'année 1994. Près de trois généralistes sur quatre connaissent au moins un patient positif pour le VHC dans leur clientèle. Le nombre de patients positifs pour le VHC et connus de leur généraliste en 1994 est estimé à environ 100000. Un grand nombre de sujets infectés par le virus de l'hépatite C (environ 75 à 80%) ne connaît toujours pas son statut et échappe au système de soins. (adapté du texte).

Auteur : Massari V, Retel O, Flahault A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 1997, n°. 23, p. 108-9