Evaluation de l'application du nouveau cahier des charges du dépistage du cancer du sein

Publié le 13 Septembre 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

En 2000, le Plan cancer du ministère de la Santé établit la généralisation d'un programme de dépistage, déjà initié au niveau de 32 départements depuis 1994. En 2003, 46 nouveaux départements intégraient le programme national et en mars 2004 l'ensemble des départements métropolitains était couvert (DOM courant 2004). Le nouveau cahier des charges des programmes de dépistage des cancers, publié en 2001, a pour objectif de conserver les avantages de l'ancien cahier des charges tout en tenant compte de l'ensemble des critiques formulées par les femmes et les médecins. Il s'est adapté aux pratiques de dépistage du cancer du sein existantes en France, et offre une prestation similaire à celle du dépistage sur prescription individuelle. L'acte de mammographie de dépistage, coté ZM41, est gratuit pour les femmes de 50 à 74 ans. Cette cotation, créée en 2002, comprend deux incidences par sein, les clichés éventuellement à refaire, ainsi que, le cas échéant, les incidences complémentaires et les clichés agrandis. Échographie et cytoponction font partie du bilan de diagnostic complémentaire et sont à la charge de la femme. Le radiologue qui examine la femme et lit ses clichés immédiatement est appelé premier lecteur, celui qui " relit " les clichés normaux du premier lecteur est appelé second lecteur. L'objectif de cette étude était d'évaluer si la mise en place rapide du programme sur l'ensemble du territoire s'était faite dans le respect du nouveau cahier des charges.

Auteur : Paty AC, Ancelle Park R, Bloch J
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2005, n°. 36, p. 177-9