Evaluation épidémiologique du dépistage organisé du cancer du côlon et du rectum en France. Bilan du programme pilote : actualisation des données au 1er novembre 2007

Publié le 1 Avril 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

En France, le cancer colorectal est un enjeu majeur de santé publique, tant par le nombre de nouveaux cas que par le nombre de décès par an. Mis en place dans 23 départements pilotes, le programme de dépistage organisé du cancer colorectal sera généralisé à l'ensemble du territoire en 2009. Il repose sur le test Hémoccult® (recherche de sang occulte dans les selles) proposé tous les deux ans (campagne d'invitations) aux hommes et femmes âgés de 50 à 74 ans à risque moyen pour ce cancer. Une coloscopie complète doit être pratiquée systématiquement en cas de test positif. Les structures de gestion départementales du dépistage organisé sont chargées d'inviter la population concernée et de veiller au bon déroulement du suivi. Le premier courrier invite la population à se rendre chez son médecin généraliste (consultation non prise en charge par le dépistage organisé), et c'est le médecin généraliste qui décide, au regard des antécédents de la personne, de l'opportunité ou non de faire un test Hémoccult®. Une première relance postale est prévue trois mois après l'envoi des premières invitations dans le cas où le test n'a pas été fait. Elle est suivie si besoin, six mois après, d'un second courrier de relance contenant le test. La Direction générale de la santé et l'Institut national du cancer copilotent le programme au niveau national. Un cahier des charges publié en 2006 en décrit l'organisation. L'Institut de veille sanitaire est chargé de son évaluation épidémiologique et mesure les différents indicateurs à partir des données recueillies régulièrement auprès des structures de gestion. Une première évaluation du programme pilote a été faite en 2006 ainsi qu'une mise à jour publiée en 20075. Les résultats présentés concernent les deux premières campagnes du programme pilote, à la date du 1er novembre 2007. (R.A.)

Auteur : Goulard H, Boussac Zarebska M, Salines E, Bloch J
Année de publication : 2009
Pages : 8 p.