Les taux des marqueurs viraux chez les donneurs de sang non-rémunérés en Europe ont diminué de 1990 à 1996. Eurosynthèse

Publié le 1 Juillet 1998
Mis à jour le 10 septembre 2019

En Europe, les organismes de fractionnement de plasma à but non lucratif pensent qu'une étude et un recueil standardisés de données épidémiologiques est un problème clé pour la santé publique. Ces organismes travaillent actuellement sur un programme de surveillance pour le contrôle et la déclaration de données à partir de leurs donneurs de sang et de plasma non-rémunérés, sous l'égide de l'association européenne pour le fractionnement du plasma (European Plasma Fractionation Association - EPFA). Cet article présente une étude rétrospective visant à fournir une vue globale des résultats du dépistage des donneurs de 1990 à 1996.

Auteur : Evers T, Muller Breitkreuz K, Perry R
Eurosurveillance, 1998, vol. 3, n°. 7, p. 71-6