SmiNet-2: description of an internet-based surveillance system for communicable diseases in Sweden.

Publié le 1 Juin 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les systèmes électroniques de surveillance des maladies transmissibles améliorent la qualité de la surveillance en simplifiant les déclarations, perfectionnant l'exhaustivité et raccourcissant les délais. Dans cet article, nous décrivons les principes et les technologies qui sous-tendent SmiNet-2, le nouveau système régional et national de surveillance des maladies transmissibles en Suède. Avec ce système, la notification peut être faite par les médecins (au moyen d'un formulaire sur le web) et par les laboratoires (directement par le système de données de laboratoires) en passant par internet. Par le biais d'un numéro d'identification personnel unique, SmiNet-2 fusionne automatiquement les déclarations cliniques et de laboratoire avec les enregistrements de cas. Des utilisateurs privilégiés, au niveau national et régional, utilisent un serveur central commun qui contient toutes les déclarations et les enregistrements de cas. De plus, SmiNet-2 dispose de serveurs séparés au niveau des comtés, avec des outils nécessaires pour les investigations d'épidémies, la recherche de contacts et la gestion des cas. SmiNet-2 a été lancé en septembre 2004. Les comtés reçoivent jusqu'à 90% de toutes les déclarations électroniquement. Pendant la première année, SmiNet-2 a reçu 54 980 notifications cliniques et 32 765 déclarations de laboratoires, qui ont généré 58 891 enregistrements de cas. Comme la plupart des médecins en Suède ont facilement accès à internet, il est possible de généraliser les notifications par le web. On peut prévoir que d'ici quelques années, toutes les notifications à SmiNet-2 se feront via internet. Dans ce contexte, SmiNet-2 présente, comparé à d'autres systèmes, un certain nombre d'avantages majeurs : la rapidité dans le flux de données (y compris au niveau national), l'intégration des déclarations cliniques et de laboratoires, et la capacité de gérer plus de 50 maladies avec des formulaires de déclaration sur mesure au sein d'un système unique . (R.A.)

Auteur : Rolfhamre P, Jansson A, Arneborn M, Ekdahl K
Eurosurveillance. European communicable disease quarterly, 2006, vol. 11, n°. 4-6, p. 103-7