Recours aux traitements de substitution dans les sorties des addictions place of opiate substitution treatments in the trajectories of recovering people

Publié le 4 Janvier 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cet article explore la place des traitements de substitution (TSO) dans les trajectoires de personnes sorties d'au moins une consommation, à partir des résultats d'une enquête par questionnaire abordant plusieurs aspects de la vie des personnes. Au total, 341 personnes ont été rencontrées via des structures de soins en addictologie et des groupes d'autosupport. Nous nous focalisons sur celles (N=203) ayant consommé quotidiennement de la BHD ou de la méthadone au cours de leur vie. Quatre groupes peuvent être distingués sur la base des modalités de sorties de la consommation : les abstinents, les " encore sous TSO ", ceux qui sont passés à un autre produit et les " non-sortis ". L'analyse des caractéristiques des personnes concernées, de leur sentiment d'être sorties et de la définition qu'elles en donnent, met en évidence des conceptions ambivalentes du rôle des TSO dans les sorties des addictions.(R.A.)

Auteur : Simmat Durand L, Planche M, Jauffret Roustide M, Lejeune C, Michel M, Mougel S, Vellut N
Psychotropes (Belgium), 2013, vol. 19, n°. 2, p. 45-66