Pratiques de dépistage des hépatites virales par les médecins généralistes en France métropolitaine en 2009.

Publié le 1 Janvier 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction : En France métropolitaine, on estime que 500 000 adultes sont atteints d'une hépatite chronique B ou C. Bien que le dépistage soit recommandé aux personnes présentant des facteurs de risque, la moitié des personnes infectées l'ignorent. Renforcer le dépistage des hépatites virales est une priorité du plan national de lutte contre les hépatites virales B et C. Connaitre les pratiques de dépistage des médecins généralistes (MG) en fonction des facteurs de risques est un préalable nécessaire pour leur proposer des recommandations et faciliter leurs pratiques. Patients et Méthodes : Le baromètre médecins généralistes 2009 réalisé de novembre 2008 à janvier 2009 auprès d'un échantillon aléatoire de 2083 MG par téléphone ou par internet comprenait des questions sur le dépistage des hépatites virales. Résultats : Les pratiques de prescription du dépistage de l'hépatite C et de l'hépatite B par les MG varient en fonction des facteurs de risques des patients et des caractéristiques des MG. Le dépistage de l'hépatite C est souvent proposé systématiquement aux utilisateurs de drogues par voie intraveineuse (Udiv) (77%), aux personnes transfusées avant 1992 (59,5%), moins souvent en cas d'Asthénie importante et durable (28%), chez les personnes avec tatouage ou piercing (22%) et chez les patients ayant eu un acte chirurgical ou médical invasif (18%). Le dépistage de l'hépatite B est souvent proposé systématiquement aux UDIV (73%), à l'entourage familial d'un patient porteur de l'antigène HBs positif (62%), et aux personnes ayant un comportement sexuel à risques (56%). Seulement 39% des MG proposent systématiquement ce dépistage à leur patient originaire de pays de forte endémie et 14,3% s" il est en situation de précarité. Conclusion : Le dépistage des hépatites B et C nécessite d'être renforcé. Ces résultats devraient permettre d'Apporter les arguments nécessaires aux MG pour renforcer le dépistage auprès de leurs patients à risques. Références : Meffre C, Le Strat Y, Delarocque-Astagneau E, Antona D, Desenclos JC. Prévalence es hépatites B et C en France en 2004. Saint-Maurice: Institut de veille sanitaire, 2006: 114 p. Gautier A., Jestin C. Pratiques de dépistage des hépatites virales, France, 2009. BEHWeb2011(1) www.InVS.sante.fr/behweb/2011/01/r-2.htm. [résumé auteur]

69èmes journées de l'AFEF., Paris, 2011/09/28 au 2011/10/01

Auteur : Gautier Arnaud, Jestin Christine
Année de publication : 2011