Lutter contre la mise à l'écart des aînés, valoriser tout ce qu'ils nous apportent.

Publié le 1 Mai 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Notre monde nous renvoie parfois une image désastreuse de la vieillesse avec la peur de mal vieillir et de finir seul, mal aimé, dépendant, s'insurge Marie de Hennezel, psychologue et psychothérapeute. C'est le regard de la société qui doit changer : au lieu de mettre à l'écart ses aînés qui se sentent ainsi inutiles, elle doit valoriser ce qu'ils peuvent apporter à la communauté.

Auteur : De hennezel Marie
La Santé de l'homme, 2009, n°. 401, p. 32-33