Les homosexuels face au sida aujourd'hui.

Publié le 1 Novembre 1996
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'auteur, sociologue au CNRS, analyse les modes de vie des homosexuels et fait le bilan de leur adaptation au risque de contamination, à partir d'enquêtes menées depuis 1985 auprès des lecteurs de la presse gaie. Elle fait le constat de la diversité dans le vécu de la sexualité, liée à la position sociale, l'éloignement plus ou moins grand par rapport à des populations gaies, la tolérance de l'environnement. En matière de pratiques sexuelles, l'usage du préservatif s'est banalisé, souvent associé à d'autres modes de protection : réduction du nombre de partenaires, sauf pour une minorité (plutôt des personnes issues de milieu défavorisé, non intégrée dans le milieu gai) qui n'a pas de stratégie d'évitement sérieuse. La connaissance du statut sérologique du partenaire (pratique du dépistage généralisée) a également un effet sur les comportements. L'enquête de 1995 confirme la présence de l'épidémie et du maintien des attitudes préventives avec des partenaires occasionnels. L'auteur conclut à la nécessité de valoriser d'autres mesures de prévention que le préservatif et d'aborder le problèmes des MST en forte progression.

Auteur : Schiltz M.A.
La Santé de l'homme, 1996, n°. 326, p. 25-26