Les adolescents ont besoin d'être écoutés, mais cela ne suffit pas : il faut s'engager [Entretien].

Publié le 15 Novembre 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Patrick Alvin, dont l'ouvrage sur les adolescents suicidants a récemment été réédité1, explique l'importance de porter un autre regard sur les conduites suicidaires, chaque situation étant unique. Pour les professionnels de santé, cela veut dire être préparés à ce type de rencontre, offrir une référence pérenne, se mettre " au niveau " de l'adolescent et de sa famille, savoir mobiliser les autres professionnels lorsque nécessaire, et ne pas tout attendre de la psychiatrie.

Auteur : Dangaix Denis, Alvin Patrick
La Santé de l'homme, 2012, n°. 422, p. 7-9