La fièvre hémorragique avec syndrome rénal en France métropolitaine de 2002 à 2007 : données du PMSI et du CNR

Publié le 26 Mai 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Les objectifs de cette étude étaient de décrire les caractéristiques épidémiologiques des cas hospitalisés pour fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR) en France, d'estimer leur nombre et leur incidence à partir des données du Centre national de référence (CNR) des fièvres hémorragiques virales et du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) et, enfin, d'évaluer l'intérêt de l'utilisation du PMSI à des fins épidémiologiques. Méthode - Elle a consisté en l'analyse et la comparaison des données du PMSI, de 2002 à 2006, et des données du CNR des fièvres hémorragiques virales de 2005 à 2007, en France métropolitaine. Le nombre total de cashospitalisés et leur incidence ont été estimés par la méthode de capture-recapture. Résultats - Les caractéristiques épidémiologiques de la maladie étaient : une majorité d'hommes atteints d'environ 40 ans, exposés à au moins un facteur de risque connu de la maladie ; une saisonnalité entre mai et octobre et une localisation géographique habituelle (Nord-Est de la France). Le nombre total de cas hospitalisés a été estimé à 363 cas en 2005 et 65 en 2006. Discussion - La FHSR est une maladie rare en France, les caractéristiques décrites par les deux sources étaient similaires et comparables à celles des cas observés dans les pays frontaliers. Le PMSI pourrait servir à la description de cas hospitalisés pour d'autres maladies, en complément de sources de données déjà existantes ou pour lesquelles il n'existe pas de surveillance ou de données spécifiques. (R.A.)

Auteur : Belchior E, Zeller H, Nicolau J, Vaillant V, Capek I
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 22, p. 233-6