Ces jeunes qui refusent tout viennent pratiquer un sport rigoureux et contraignant [Interview].

Publié le 15 Mai 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Sidéré par l'"invisibilité" de certains jeunes en très grande difficulté et qui échappent à tout accompagnement social, Yves Sihrener, enseignant, a créé une association qui favorise leur insertion par la pratique du sport de combat. Lancé en 1986, ce programme a pu être pérennisé dans l'agglomération lilloise et salarie cinq animateurs. Certains jeunes qui ont bénéficié de ce dispositif font désormais fonction d'encadrants.

Auteur : Dangaix Denis, Sihrener Yves
La Santé de l'homme, 2012, n°. 419, p. 39-41