Amélioration de l'estimation de l'incidence dans les réseaux de surveillance par post-stratification

Publié le 1 Septembre 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction : dans la surveillance des maladies communautaires à partir de réseaux de professionnels des soins primaires volontaires, les estimations produites en population générale peuvent être biaisées par défaut de représentativité ou de caractérisation précise de la population surveillée, d'autant plus dans les pays où l'enregistrement des patients auprès des médecins n'est pas obligatoire. Méthodes : dans la méthodologie des sondages, l'estimateur de Horvitz-Thomson permet de redresser les estimations par post-stratification. Nous proposons plusieurs estimations post-stratifiées pour calculer l'incidence d'une maladie à partir du nombre de cas déclaré par des médecins du réseau. Les caractéristiques des populations surveillées sont obtenues à partir des volumes de consultations des médecins participants ou non, fournies par l'assurance maladie. Les caractéristiques des estimateurs sont comparées, avec une application aux données du réseau Sentinelles. Résultats : nous montrons que le nombre de cas rapporté par les médecins est corrélé avec leur activité de consultation. Plusieurs estimateurs post-stratifiés sont définis, considérant la densité d'échantillonnage des médecins ou des consultations. Selon le niveau de post-stratification, l'incidence nationale présente des variations jusqu'à 3 % pour la grippe, 6 % pour les diarrhées aiguës et 11 % pour la varicelle. Au niveau régional, les écarts observés sont plus importants, variant entre 40 % et +55 %. La post-stratification par le volume de consultations réduit la variabilité des estimations entre régions. Discussion : en utilisant des données administratives relatives aux participants et non participants d'un réseau de surveillance, on peut réduire le biais des incidences estimées, étape importante dans l'amélioration de la mesure de la santé des populations. (R.A.)

VIe Congrès International d'Épidémiologie, 10-12 septembre 2014

Auteur : Souty C, Turbelin C, Blanchon T, Hanslik T, Le Strat Y, Boelle PY
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2014, vol. 62, p. S181