Le tabagisme des jeunes dans sept pays européens.

Publié le 30 Mai 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

En France, la consommation de tabac est une préoccupation constante de Santé publique, car le nombre de décès attribuables au tabagisme y avoisine 66 000 par an, soit près de 15 % de la mortalité globale. L'expérimentation des conduites à risque débute actuellement à la préadolescence, d'où la nécessité de mieux connaître et de suivre la consommation de tabac dès l'âge de 11 ans. Grâce aux comparaisons internationales, on peut mettre en évidence les spécificités nationales. Dans cette perspective, on se propose de comparer le tabagisme des 11-16 ans Français à leurs homologues européens, et ce à partir de résultats de deux enquêtes publiées et validées. Il s'agit de deux enquêtes quadriennales européennes et qui se caractérisent par : un questionnaire standardisé au niveau européen, un tirage au sort à 2 degrés (établissements, classes), un échantillon représentatif de la population générale (jeunes en scolarité obligatoire), un taux de réponse supérieur à 80 % ; un large échantillon (au moins 1 000 sujets par âge et par sexe). L'enquête HBSC concerne les élèves de 11,13 et 15 ans et est pilotée par l'OMS Europe. La dernière date de 2002 et 30 pays européens y ont participé (total de l'échantillon de 11, 13 et 15 ans = 162 306 sujets). En France, elle est sous la responsabilité de Godeau, Navarro, Vignes et Sand- François (Service médical du rectorat de Toulouse). L'enquête Espad concerne les élèves de 16 ans et est pilotée par la Suède. La dernière enquête date de 2003 et 35 pays européens y ont participé (total de l'échantillon de 16 ans = 102 946 sujets). En France, elle est sous la responsabilité conjointe de l'Inserm et l'OFDT et a la particularité d'inclure tous les élèves du second degré. Dans un premier temps on rendra compte de la position de France par rapport à l'ensemble des pays participants. Dans un second temps, afin de rendre les résultats plus aisément accessibles, on a sélectionné sept pays dont, outre France, Suisse (autre pays où le français est une langue nationale), Allemagne et Grande-Bretagne (représentants des grands pays européens), Suède (représentant des pays scandinaves), République Tchèque et Pologne (deux importants pays de l'Europe de l'Est). (Extrait introduction)

Auteur : Choquet M
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 21-22, p. 148-50