L'efficacité des consultations de tabacologie en France entre 2011 et 2013. Numéro thématique. Le tabagisme en France : comportements, mortalité attribuable et évaluation de dispositifs d'aide au sevrage

Publié le 6 Octobre 2016
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs : la France est l'un des quatre pays européens à proposer une offre de prise en charge du sevrage tabagique qui inclut une ligne téléphonique, des traitements de substitution nicotinique (TSN) avec forfait de remboursement et des consultations de tabacologie. Cette étude évalue l'efficacité des consultations du programme CDTnet. Méthodes : les données de 23 810 consultants adultes suivis entre 2011 et 2013 ont été saisies dans la base CDTnet. Notre critère de jugement était l'abstinence maintenue un mois, validée par des mesures de CO expiré, parmi les 10 116 consultants qui ont arrêté de fumer durant le suivi. Les facteurs prédictifs de l'abstinence ont été déterminés par un modèle de régression multivariée. Résultats : le taux d'abstinence maintenu un mois était de 45,2%. Le taux d'abstinence atteignait 47% avec une prescription de combinaison de TSN et 53% avec une prescription de varénicline. L'effet bénéfique de la prise en charge augmentait significativement avec le nombre de consultations. Les chômeurs avaient autant de chances d'être abstinents que les actifs (OR=0,88 ; IC95%: [0,75-1,04]). De même, le niveau de dépendance tabagique n'avait aucun impact sur l'abstinence. En revanche, être âgé de 18-24 ans, avoir un antécédent de mésusage d'alcool ou d'une consommation quotidienne de cannabis étaient associés à des taux d'abstinence plus faibles. Conclusion : avec une prise en charge adaptée, même les plus dépendants ou certains groupes de personnes en situation de précarité peuvent réussir à maintenir l'abstinence. Cette évaluation ouvre des perspectives très encourageantes pour l'aide individuelle au sevrage tabagique, tout en soulignant les besoins de prise en charge spécifiques pour certaines populations de fumeurs.

Auteur : Baha M, Boussadi AA, Le Faou AL
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2016, n°. 30-31, p. 541-7