Évaluation de l'impact sanitaire de la pollution atmosphérique urbaine. Agglomération d'Agen. Impact à court et long terme

Publié le 1 Juin 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le Plan régional pour la qualité de l'air en Aquitaine fixe les orientations visant à prévenir, réduire ou atténuer les effets de la pollution atmosphérique. Dans ce cadre, l'évaluation de l'impact sanitaire de la pollution atmosphérique sur l'agglomération d'Agen vise à évaluer l'impact sanitaire de la pollution sur la mortalité et la morbidité à court terme, et sur la mortalité à long terme. Cette étude suit la démarche méthodologique d'évaluation sanitaire décrite par l'Institut de veille sanitaire (InVS). La zone d'étude retenue, identifiée comme zone où l'exposition de la population à la pollution atmosphérique peut être considérée comme homogène, se compose de 8 communes représentant une population totale de 60 515 personnes. Les indicateurs de polluants retenus sont l'ozone (O3) et les particules fines (PM10). L'évaluation de l'impact de la pollution à court terme a porté sur la mortalité (toutes causes, cardio-vasculaire et respiratoire) et sur la morbidité (admissions hospitalières pour causes respiratoires, cardiovasculaires et cardiaques). L'impact à long terme sur la mortalité toutes causes a également été estimé. Le nombre de décès total attribuable à la pollution atmosphérique pour l'année 2001 est estimé à 4 décès dont 2 décès suite à une pathologie cardiovasculaire. Le calcul des gains sanitaires associés à différents scénarios de réduction de la pollution atmosphérique montre que la diminution de 25 % de la moyenne annuelle de l'ozone entraîne un gain sanitaire de 2 décès sur les 4 attribuables à la pollution. Concernant l'impact sanitaire à long terme, les différents scénarios montrent que les normes européennes prévues pour 2005 et 2010 sont d'ores et déjà respectés. La diminution de 5 ug/m3 de la moyenne annuelle des PM10 permettrait d'éviter 11 décès sur la totalité des décès enregistrée au cours de l'année. Les résultats obtenus dans cette étude doivent ê tre interprétés en tenant compte des hypothèses, limites et incertitudes inhérentes à la méthodologie employée. Cependant ils ont montré un impact de la pollution atmosphérique urbaine même dans une agglomération de petite taille comme celle d'Agen. (R.A.)

Auteur : Balleydier E, Larrieu S, Filleul L
Année de publication : 2006
Pages : 20 p.