Analyse commentée. Genotype HFE, pollution atmosphérique et variabilité de la fréquence cardiaque - Interaction gène-environnement. Numéro thématique. Effets cardio-vasculaires de la pollution atmosphérique : mécanismes physiopathologiques

Publié le 1 Septembre 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cet article est une analyse commentée de l'étude suivante : "Park SK, O'Neill MS, Wright RO, Hu H, Vokonas PS, Sparrow D, Suh H, Schwartz J. HFE genotype, particulate air pollution, and heart rate variability - A gene-environment interaction. Circulation. 2006;114:2798-805."

Auteur : Richard S, Bhugwant C
Extrapol. Epidémiologie et pollution atmosphérique. Analyse critique des publications internationales, 2007, n°. 32, p. 33-6