Prise en charge médicale des pathologies liées à un excès de chaleur. Numéro thématique. Plan National Canicule

Publié le 6 Juillet 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

La chaleur constitue un stress pour l'organisme et l'exposition prolongée à la chaleur provoque des décès principalement chez les personnes âgées. Le sujet décède alors d'un débordement de ses défenses naturelles incapables de préserver son homéothermie. En période caniculaire, les fortes températures peuvent entraîner des syndromes associés à la chaleur dits " mineurs ", des pathologies liées directement à la chaleur ou aggraver d'autres pathologies préexistantes. L'identification des personnes et des situations à risques, les mesures préventives et de protection pour lutter contre ce stress sont alors primordiales, puisqu'en cas de survenue d'un coup de chaleur, un retard de prise en charge est potentiellement catastrophique. Les auteurs présentent les différents tableaux cliniques et l'analyse des facteurs de risque dont la connaissance est un préalable à une prise en charge efficace.

Auteur : Lavallart B, Cretin C, Michelon P, Dab W, Gentric A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2004, n°. 30-31, p. 138-40