Décès par coup de chaleur dans les établissements de santé en France : 8 août-19 août 2003. Impact sanitaire de la vague de chaleur d'août 2003 : premiers résultats et travaux à mener

Publié le 25 Novembre 2003
Mis à jour le 10 septembre 2019

Cet article présente l'enquête menée dans les établissements de santé qui ont assuré la prise en charge du coup de chaleur. L" étude suggère que les personnes peu autonomes, telles que les personnes âgées, les personnes souffrant d'un handicap physique ou d'une maladie mentale sont très vulnérables à la chaleur. Lors d'une canicule, elles devraient être protégées contre une exposition à des températures élevées pour prévenir l'apparition des coups de chaleurs, qui peuvent évoluer rapidement vers le décès.

Auteur : Carre N, Ermanel C, Isnard H, Ledrans M
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2003, n°. 45-46, p. 226-7