Parvenir à banaliser la parole sur la consommation d'alcool [Interview].

Publié le 1 Juin 2015
Mis à jour le 9 septembre 2019

"Il convient de dévaloriser la représentation sociale positive que l'alcool continue d'avoir, alors qu'il est la deuxième cause de mortalité en France", souligne Philippe Batel. Avant tout, il faut faire parler les jeunes et les adultes de leurs expériences avec ce produit, sans juger, et se faire ainsi une idée de leurs représentations de l'alcool. Autre priorité à mettre en oeuvre : le médecin traitant ou un autre professionnel devrait évoquer au moins une fois par an cette thématique avec son patient.

Auteur : Queruel Nathalie, Batel Philippe
La Santé en action, 2015, n°. 432, p. 48-49