Morbidité et létalité hospitalières liées aux maladies alcooliques du foie en 2008 en France.

Publié le 7 Mai 2013
Mis à jour le 9 septembre 2019

L'objectif de ce travail est d'étudier la morbidité et la létalité hospitalières liées aux maladies alcooliques du foie (MAF) en France pour l'année 2008, à partir des données du PMSI-MCO. En 2008, 143 970 séjours, correspondant à 64 390 patients, mentionnaient une MAF. Plus de la moitié de ces patients (57,9%) était hospitalisée spécifiquement pour une de ces maladies ou l'une de ses complications. Parmi ces derniers, le nombre de décès était de 4 969. Les taux de patients hospitalisés étaient 3 fois plus élevés chez les hommes que les femmes (respectivement 157,7 et 48,1 pour 100 000 habitants). Les taux spécifiques de patients hospitalisés augmentaient avec l'âge, le maximum était retrouvé chez les 60-64 ans. En tenant compte de la structure démographique, les taux variaient selon la zone géographique : ils étaient les plus élevés dans les régions du Nord et Nord-Ouest et moins importants dans les régions du Sud. Ces résultats constituent une première analyse à l'échelle nationale des hospitalisations liées aux MAF, définissant une situation de départ qui pourra être suivie dans le temps et l'espace. (R.A.)

Auteur : Jezewski Serra D, Korribi Meribai W, Ganne N, Gelsi E, Michel L, Moirand R, Roudot Thoraval F, Rufat P, Develay AE
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 16-17-18, p. 191-4