hantavirus
Hantavirus

Les hantavirus, principalement transmis à l’Homme par des rongeurs infectés sont responsables d’infections de gravité variable. Des précautions simples permettent de diminuer le risque d’infection.

Mis à jour le 20 mai 2019

Hantavirus : données

En France métropolitaine, de 2005 à 2017, 1 498 cas humains d’infection par un hantavirus (fièvres hémorragiques à syndrome rénal) ont été identifiés par le Centre national de référence, avec un maximum en 2005 (253 cas) et un minimum en 2013 (14 cas).
La répartition géographique des cas est globalement similaire depuis 2005 avec la majorité des cas résidant dans le quart nord-est de la France métropolitaine malgré une extension géographique observée depuis ces dernières années. 

En Guyane, 6 cas humains d’infection récente par l’hantavirus Maripa (responsable de syndrome cardio-pulmonaire) ont été détectés depuis 2008. Quatre ont été mortels.

En savoir plus

vignette-article-scientifique
4/07/2019

Description de 6 cas graves d’infection par un Hantavirus à l’Institut Pasteur de la Guyane

vignette-article-scientifique
4/07/2019

Maripa Virus RNA Load and Antibody Response in Hantavirus Pulmonary Syndrome, French Guiana

article 24/10/2017

Surveillance des infections humaines par hantavirus en France métropolitaine, 2012-2016