Fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie infectieuse due à un arbovirus, qui sévit en zone intertropicale en Afrique et en Amérique latine. De gravité variable, parfois mortelle, sa déclaration est obligatoire.

Mis à jour le 20 juin 2019

Fièvre jaune : notre action

La fièvre jaune, transmise par certains moustiques infectés, est présente en Guyane. C’est une maladie de gravité variable, parfois mortelle, pour laquelle il n’existe pas de traitement curatif. Responsable d’environ 30 000 décès par an dans le monde, la maladie peut être efficacement prévenue par la vaccination.

Santé publique France assure sa surveillance, promeut la vaccination et les mesures de prévention pour les personnes concernées par cette maladie à déclaration obligatoire et qui relève du Règlement Sanitaire International.

La surveillance épidémiologique de la fièvre jaune

Santé publique France suit l’évolution des maladies à déclaration obligatoire, dont la fièvre jaune et analyse les données de surveillance comme de couverture vaccinale. Tout patient en provenance d’une zone d’endémie présentant un tableau clinique évocateur de fièvre jaune doit être signalé sans délai à l’Agence régionale de santé. La confirmation biologique du diagnostic est réalisée au Centre national de référence des arbovirus (Institut de Recherche biomédicale des Armées, Marseille) ou son laboratoire associé (Institut Pasteur de Guyane).

La déclaration obligatoire consiste à recueillir des informations aussi exhaustives que possible concernant tous les cas de certaines maladies le plus souvent transmissibles dites « maladies à déclaration obligatoire » auprès des biologistes et médecins. Dans certains cas, elle met en jeu deux procédures successives : le signalement puis la notification.

  • Les médecins et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent une des maladies à déclaration obligatoire, dont la fièvre jaune, doivent les signaler sans délai et par tout moyen approprié (téléphone, télécopie) au médecin de l'Agence régionale de santé (ARS) de leur lieu d'exercice.Le signalement permet au médecin de l'ARS de mettre en place en urgence les mesures de prévention individuelle et collective autour des cas, et le cas échéant, de déclencher des investigations pour identifier l'origine de la contamination et agir pour la réduire.
  • La notification intervient après le signalement et le plus souvent après confirmation du diagnostic. Les médecins ou les biologistes déclarants notifient le cas au médecin de l'ARS du lieu d'exercice au moyen d'une fiche spécifique à la fièvre jaune. La notification permet d'analyser et de suivre l'évolution de ces maladies au sein de la population afin de mieux cibler les actions de prévention locales et nationales.
Définition des cas de fièvre jaune à signaler et à notifier

CAS SIGNALES

Cas suspects :
Tableau clinique évocateur de fièvre jaune chez une personne en provenance d’une zone d’endémie

Cas confirmés :
Cas suspects avec identification du virus amaril au Centre national de référence

Signalement à faire en urgence et sur tout support (téléphone, fax, courriel)

CAS NOTIFIES

Cas confirmés :
Cas suspects avec identification du virus amaril au Centre national de référence
Notification au moyen de la fiche de notification simple et téléchargeable sur Internet

Pour déclarer la maladie

vignette-questionnaire
18/06/2019

Fiche de notification

vignette-repere-pour-votre-pratique
18/06/2019

Information des personnes sur la notification des maladies à déclaration obligatoire

Le ministère chargé de la Santé assure la déclaration internationale des cas confirmés à l’Organisation mondiale de la santé (la fièvre jaune est soumise à la déclaration internationale en respect du Règlement sanitaire international).

Les partenaires de la surveillance :

Centre national de référence Arbovirus :

  • CNR-Laboratoire coordonnateur : RBA Institut de Recherche Biomédicale des Armées

Responsable : Dr Isabelle LEPARC-GOFFART
Tél. : 04 91 61 79 00
Email : isabelle.leparcgoffart@gmail.com
Adresse :
IRBA Institut de Recherche Biomédicale des Armées
Equipe résidente de recherche d'infectiologie tropicale (ERRIT)
Unité des Arbovirus
HIA Laveran - CS50004 -13384 Marseille Cedex 13
Secrétariat : 04 91 61 79 10 - Fax : 04 91 61 75 53 - Courriel : CNRarbovirus@irba.fr

  • CNR-Laboratoire Associé : CHU Saint-Denis La réunion

Responsable : Dr Marie-Christine JAFFAR-BANDJEE
Tél. : 02 62 90 59 34
Email : marie-christine.jaffarbandjee@chu-reunion.fr
Adresse :
CHU Saint-Denis de la Réunion Félix Guyon
Laboratoire de Microbiologie
Allée des Topazes - CS11021 - 97405 Saint-Denis Cedex
Secrétariat : 02 62 90 62 60 - Fax : 02 62 90 53 38 ou 02 62 90 50 54

  • CNR-Laboratoire Associé : Institut Pasteur Guyane

Responsable : Dr Dominique ROUSSET
Tél. : 05 94 29 26 09
Email : drousset@pasteur-cayenne.fr
Adresse :
Institut Pasteur de la Guyane
Laboratoire de Virologie
23, avenue Pasteur - BP 6010 - 97 306 Cayenne Cedex - Guyane Française
Laboratoire : 05 94 29 58 27 - Secrétariat : 05 94 29 58 16 - Fax : 05 94 29 58 09

Une promotion de la vaccination et des mesures de prévention de la fièvre jaune

Dans le cadre de sa mission de prévention, Santé publique France :

  • Évalue le risque de contamination par le virus de la fièvre jaune en fonction de l’épidémiologie de la maladie dans les zones endémiques mais aussi de son évolution environnementale
  • Recommande la vaccination contre la fièvre jaune, le seul moyen, avec les mesures de protection individuelle pour lutter contre les moustiques, d’éviter d’attraper cette maladie grave. Cette vaccination est :
    • Obligatoire en France chez les enfants de plus de 12 mois et les adultes voyageant ou résidant en Guyane.
    • Recommandée chez les voyageurs âgés de plus de 9 mois qui se rendent dans des pays où sévit la maladie en Afrique ou en Amérique latine, même en l’absence d’obligation administrative.
  • Produit des documents pour se protéger de la piqure des moustiques. Cette protection ne remplace pas la vaccination.

Par ailleurs, Santé publique France participe à la promotion de la vaccination à travers plusieurs outils (site internet, campagne de promotion, brochures …). Nous avons créé un site d’information sur les vaccinations existantes en France, afin de répondre de façon fiable et scientifiquement validée aux questions que peuvent se poser la population et les professionnels de santé sur le sujet.
Une rubrique consacrée à la vaccination contre la fièvre jaune est disponible dans deux espaces dédiés l’un en direction grand public et l’autre en direction des professionnels, pour mieux les accompagner dans leur pratique :

Pour les voyageurs et les résidents du département de la Guyane