Expositions aux poussières de bois chez les travailleurs salariés et non-salariés en France en 2017

Publié le 25 avril 2023
Mis à jour le 3 juillet 2023

Objectif – Cette étude présente l'exposition aux poussières de bois chez les travailleurs salariés et non-salariés en France en 2017 selon le sexe et les professions et secteurs d'activité. Méthode – Les données du recensement de 2017 ont été croisées avec la matrice emplois-expositions aux poussières de bois du programme Matgéné. Le nombre et la part de travailleurs exposés ont été estimés selon le statut du travailleur (salariés vs non-salariés), le sexe, la profession et le secteur d'activité. Résultats – En 2017, près de 305 000 travailleurs étaient exposés aux poussières de bois (1,2% des actifs en emploi), représentant 212 000 salariés et 93 000 non-salariés. Chez les travailleurs exposés non-salariés, 55% exerçaient dans le secteur des travaux de construction spécialisés, 16% dans les services relatifs aux bâtiments et aménagement paysager et 8% dans la sylviculture. Les travailleurs salariés exposés travaillaient, eux, dans le secteur des travaux de construction spécialisés (38%), celui du travail du bois, sauf fabrication de meubles (14%) et celui du commerce de gros (10%). Conclusion – Cette étude est la première réalisée sur l'ensemble de la population active française qui distingue les deux sous-populations salariée et non-salariée. Elle montre notamment que la sous-population des travailleurs non-salariés représente une part non négligeable des exposés, alors que ces travailleurs ne bénéficient d'aucun suivi dans le cadre de la médecine du travail ou de système de reconnaissance des pathologies professionnelles.

Auteur : Ducamp Stéphane, Garras Loïc, Houot Marie-Tülin, Pilorget Corinne
Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2023, n°. 7, p. 120-127