Cas de cancers pédiatriques à Ste Pazanne (44). L’ARS Pays de la Loire et Santé publique France mobilisés pour apporter des réponses aux familles.

Une réunion publique a été organisée par l’ARS Pays de la Loire et Santé publique France le 4 avril 2019. Près de 800 personnes ont répondu à l’appel du Collectif « Stop aux cancers de nos enfants » et à la Mairie de Ste Pazanne.

Cet échange avec les familles et leurs proches a permis de répondre à leurs questions et inquiétudes et de leur présenter le projet d’enquête épidémiologique qui sera mise en place dans les plus brefs délais.

Suite au signalement d’un particulier, 9 cancers pédiatriques* ont été répertoriés sur les 12 cancers signalés sur le secteur de Ste Pazanne (communes : Ste Pazanne, St Mars de Coutais, Ste Hilaire de Chaléons et Rouans). Sur ces 9 cancers pédiatriques, 6 sont des cancers du sang.

Bien que 90% des leucémies infantiles aiguës soient aujourd’hui sans cause connue et que les facteurs de risque liés aux cancers puissent être multiples, l’ARS a saisi Santé publique France pour poursuivre les investigations. L’étude qui sera mise en place par SpF a pour objectif de rechercher d’éventuelles expositions communes. Elle s’appuie sur un protocole standardisé consistant à :

  • Vérifier qu’il s’agit bien de cas qui répondent à la même définition clinique ;
  • Définir le périmètre géographique et temporel des cas étudiés ;
  • Evaluer s’il y a un réel excès de cas de cancers observés dans la zone étudiée par rapport à celui habituellement attendu dans cette même zone ;
  • Faire la synthèse de la littérature sur les expositions à risque à rechercher ;
  • Mener une enquête auprès de chacune des familles concernées pour documenter les expositions à risque, notamment environnementales.

Cette première étape menée avec l’ensemble des partenaires au niveau local (CHU de Nantes, registre général des tumeurs de Loire-Atlantique et Vendée …) et national (registre national des cancers de l’enfant…) devra permettre d’identifier des hypothèses afin d’orienter des investigations complémentaires.

Les premières conclusions seront rendues à l’automne 2019 avec une restitution aux familles concernées dans un premier temps.

Une réunion d’information va être prochainement organisée par l’ARS auprès des professionnels de santé du secteur de Ste Pazanne.

Rappel des symptômes de la leucémie

Les leucémies sont les cancers les plus fréquents chez l’enfant. Les symptômes ne sont pas spécifiques et doivent attirer l’attention s’ils sont récidivants ou persistants. La leucémie est due à un envahissement du sang par des globules blancs anormaux qui vont prendre la place des cellules normales du sang : globules rouges, globules blancs normaux et plaquettes.

  • La baisse des globules rouges (anémie) va se traduire par une grande fatigue, une pâleur, une gêne respiratoire, des malaises.
  • La baisse des globules blancs normaux, par des infections à répétition, notamment des angines.
  • La baisse des plaquettes, par des signes hémorragiques, notamment par des hématomes.

Autres signes possibles et non exhaustifs : douleurs articulaires, boiteries, augmentation du volume des ganglions et de la rate.

En cas d’inquiétude, il est conseillé de s’adresser à son médecin traitant qui jugera de la pertinence de faire un bilan sanguin. Il n’y a pas lieu de faire pratiquer des prises de sang aux enfants qui ne présentent aucun symptôme.