Surveillance sanitaire de la mortalité. Point hebdomadaire du 16 janvier 2018.

Publié le 17 Janvier 2018
Mis à jour le 10 mai 2019

Synthèse

Au niveau national, la mortalité toutes causes confondues transmise par l'Insee a augmenté progressivement tous âges confondus et dépasse les seuils de fluctuation habituelle depuis la mi-décembre (semaine 50).

L'analyse par classe d'âges montre une évolution différente et chronologique de la mortalité dans les classes d'âges concernées :

  • un nombre observé de décès chez les adultes de 15-64 ans significativement au dessus des seuils sur les 4 semaines de décembre (S49 à S52), suivie d'une légère diminution sur la première semaine de janvier,
  • un nombre observé de décès chez les personnes âgées de 65-84 ans significativement au dessus des seuils au cours des deux dernières semaines de décembre (S51 et S52),
  • un nombre observé de décès chez les personnes âgées de 85 ans ou plus en nette hausse et significativement au dessus des seuils à partir de la 1ère semaine de janvier 2018.

Au niveau régional, on note plus spécifiquement (données non présentées) :

  • une hausse de la mortalité dès le mois de décembre en Occitanie, Paca et Ile-de-France, avec un déplace-ment progressif de la hausse de la mortalité des personnes de 15-64 ans vers les personnes de 65 ans ou plus,
  • une hausse de la mortalité en Auvergne-Rhône-Alpes chez les personnes âgées de 65 ans ou plus depuis la première semaine de janvier.

Ces premières observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission. Pour rappel, ces analyses sont réalisées à partir des données d'état-civil et ne contiennent aucune information sur les causes médicales de décès.

A travers les données issues de la certification électronique, sur la deuxième semaine de 2018 (du 8 au 14 janvier), 1 786 décès ont été enregistrés.

Année de publication : 17/01/2018