Bulletin national d'information SOS Médecins du 8 janvier 2018

Publié le 10 Janvier 2018
Mis à jour le 10 mai 2019

Synthèse

  • Au cours de la 1re semaine de 2018 (du 1er au 07 janvier), l'activité toutes causes des associations SOS Médecins est en forte baisse chez les enfants (-29 % soit -9 498 visites) et en hausse chez les adultes (+7 % soit +4 530 visites).
  • Les pathologies saisonnières sont globalement stables ou en baisse dans toutes les classes d'âges et plus particulièrement chez les enfants , en lien avec la baisse de l'activité globale. Les consultations pour grippe/syndrome grippal sont en baisse chez les enfants (-39 % soit -1 909 visites) et stables chez les adultes. Les parts d'activité associées dans l'activité totale pour ces classes d'âges sont respectivement de 13,5 % et 17,5 % et légèrement supérieures aux années précédentes à la même période. On retient également une baisse des consultations pour bronchiolite (-30 % soit -218 visites) chez les moins de 2 ans, pour bronchite chez les enfants (-43 %) et les adultes (-5 %) et pour pneumopathie chez les enfants (-44 % soit -130 visites). Les recours pour gastro-entérite sont stables sauf chez les 15-74 ans où ils sont légèrement en hausse (+6,3 % soit +278 visites). La plupart des indicateurs non spécifiques sont en baisse ou stables dans toutes les classes d'âges. On note une hausse des recours (effectifs faibles) pour malaise chez les 2-14 ans (+80 % soit +10 visites) et les 15-74 ans (+11 % soit +23 visites), pour allergie chez les 15-74 ans (+14 % soit +60 visites) et conjonctivites infectieuses chez les adultes (+31 % soit +94 visites).
  • Parmi les pathologies les plus fréquemment rencontrées dans les associations SOS Médecins, en dehors des pathologies saisonnières on note la hausse, des recours pour varicelle (+22) chez les enfants de 2-14 ans, douleurs abdominales aiguës chez les personnes de 2 à 74 ans (+18 %) associée à une hausse des troubles digestifs divers chez les adultes de 15-74 ans (17 %), ainsi que la hausse des traumatismes chez les adultes (+26) et des insuffisances cardiaques chez les 75 ans et plus (+15 %).

Année de publication : 10/01/2018