Surveillance sanitaire de la mortalité. Point hebdomadaire du 24 juillet 2017.

Publié le 28 Juillet 2017
Mis à jour le 10 mai 2019

Synthèse

En semaine 27 (du 3 au 9 juillet), les nombres de décès observés tous âges confondus restent à cette étape dans les marges de fluctuation habituelle, aussi bien au niveau national que régional. On note toutefois une hausse significative du nombre de décès des personnes de 15-64 ans en Bourgogne-Franche-Comté et chez les 65 ans ou plus dans la région Grand-Est.En semaine 28 (du 10 au 16 juillet), la mortalité à cette étape reste inférieure aux valeurs attendues dans toutes les classes d'âges.Compte-tenu des délais habituels de transmission des données, les effectifs de mortalité observés sur ces deux semaines sont encore incomplets. Il convient donc de rester prudent dans l'interprétation de ces observations tant au niveau national que régional.Par ailleurs, un premier bilan de la mortalité sur la semaine 25 (du 19 au 25 juin), semaine qui correspond au plus fort de l'épisode canicule qui a concerné une large part du territoire national, montre une hausse de la mortalité de 6% tous âges confondus (soit un excès estimé de 580 décès). Cette hausse est notée chez les personnes de plus de 65 ans (sans dépasser les marges de fluctuations habituelles toutefois) et de façon significative chez les 15-64 ans (+13%, soit un excès estimé de +215 décès). Le bilan détaillé de cet épisode est disponible sur le site internet.A travers les données issues de la certification électronique, sur la semaine 29 de 2017 (du 17 au 23 juillet 2017), 1228 décès ont été enregistrés.

Année de publication : 28/07/2017