Bulletin national d'information SOS Médecins du 26 juin 2017

Publié le 29 Juin 2017
Mis à jour le 10 mai 2019

Synthèse

  • En semaine 25 de 2017 (du 19 au 25 juin 2017), l'activité toutes causes des associations SOS Médecins est en légère hausse chez les enfants de moins de 15 ans (+7%) et stable chez les adultes avec des parts d'activité comparable aux années antérieures à la même période.
  • Concernant les pathologies saisonnières printanières et estivales , on observe, suite aux fortes températures de la semaine écoulée, une hausse majeure des recours pour pathologies liées à la chaleur (PLC) dans toutes les classes d'âges (433 passages hebdo. soit +123% et 824 passages hebdo. soit +168% chez les enfants et les adultes respectivement), principalement à type de coups de chaleur. La hausse la plus importante est observée chez les 15-74 ans (+190% passant de 190 à 552 le nombre hebdomadaire de consultations pour PLC). En semaine 25, la part d'activité des PLC dans l'activité globale SOS Médecins est supérieure à celles des deux années précédentes. On note une hausse des consultations pour fièvre isolée (+22%) chez les enfants de moins de 15 ans et pour malaise (+22%) chez les 15-74 ans. Par ailleurs on observe une hausse des consultations pour allergie (+17%) chez les enfants de moins de 15 ans La hausse des recours pour piqûres d'insecte se poursuit chez les adultes de 75 ans et plus (+35%) et chez les enfants de moins de 15 ans (+11%). Les recours pour conjonctivite augmentent chez les 2-14 ans (+15%). Pour tous ces indicateurs les parts d'activité sont supérieures à celles des deux années précédentes.
  • Parmi les pathologies les plus fréquentes, on note une hausse des recours : - chez les 75 ans et plus : pour infection urinaire (+19%), altération de l'état général (+18%) et problèmes cardiologiques divers (+13%). A noter une hausse des décès dans cette classe d'âge (+23%). - chez les 15-74 ans : pour angoisse (+8%) - chez les enfants de moins de 15 ans : pour syndrome viral (+19%). Par ailleurs on note la poursuite de la hausse des recours pour varicelle chez les enfants de moins de 2 ans (+11%).

Année de publication : 29/06/2017