Bulletin national d'information OSCOUR du 26 janvier au 1er février 2015

Publié le 4 Février 2015
Mis à jour le 10 mai 2019

Evolution de l'activité globaleLes nombres de passages et d'hospitalisations sont stables chez les adultes et en légère hausse chez les enfants (+6% de passages, soit +5 092 passages , +4% d'hospitalisation, soit +372 hospitalisations) et chez les plus de 75 ans (+6% de passages, soit +2 694 passages , +4% d'hospitalisation, soit +996 hospitalisations). Les effectifs tous âges confondus sont supérieurs à ceux observés en 2013 et 2014 à la même période.

Evolution des pathologies les plus fréquentesChez les enfants de moins de 15 ans, les passages pour grippe/syndrome grippal et fièvre isolée sont en nette augmentation. Les passages pour bronchiolite sont stables chez les moins de 2 ans mais représentent encore le troisième motif de recours aux urgences pour cette classe d'âge. Les principales pathologies sont stables ou en baisse chez les adultes de 15 à 74 ans. Chez les plus de 75 ans, les pathologies les plus fréquemment vues aux urgences sont les traumatismes, les malaises et les pneumopathies (+12% soit +294 passages).

Evolution des indicateurs saisonniersAvec 4 812 passages sur la semaine écoulée, les passages aux urgences pour grippe/syndrome grippal sont en hausse de 58% chez les enfants de moins de 15 ans (soit +984 passages), de 57% chez les 15-74 ans (soit +712 passages) et de 116% chez les plus de 75 ans (+96 passages). Les effectifs suivent la dynamique de l'épidémie de 2012-2013, avec des valeurs qui ont dépassé celles de 2013 et qui sont nettement supérieures à celles de 2014. Les passages pour grippe/syndrome grippal sont en nette augmentation dans toutes les régions et notamment dans l'Ouest et le Sud-Est. Les hospitalisations sont également en hausse (+86% soit +176 hospitalisations tous âges), notamment chez les plus de 75 ans qui représentent 1/3 des hospitalisations pour grippe (+148% soit +62 hospitalisations).L'indicateur fièvre isolée est également en hausse dans toutes les classes d'âge (+17%, soit +627 passages). Les effectifs sont comparables à la saison 2012-2013 et suivent la même dynamique.La fréquentation des urgences pour bronchite aigue et pour pneumopathie augmente chez les adultes, respectivement de +24% (+413 passages) et +13% (+536 passages). Les passages pour asthme et infection orl sont stables ou en baisse chez les moins de 15 ans et en hausse chez les adultes, en particulier chez les plus de 75 ans, respectivement de +31% (+32 passages) et +37% (+25 passages). Tous âges confondus, les effectifs pour ces quatre indicateurs restent supérieurs à ceux des deux années précédentes.La fréquentation des urgences pour gastroentérite est stable, dans des effectifs comparables à ceux de 2014 et inférieurs à ceux de 2013. La dynamique temporelle par rapport aux deux saisons précédentes montre un passage de pic épidémique dans toutes les régions.

Année de publication : 04/02/2015