Bulletin national d'information SOS Médecins du 8 avril 2014

Publié le 9 Avril 2014
Mis à jour le 3 juillet 2019

Evolution de l'activité de l'activité globaleL'activité des associations SOS Médecins est stable tous âges confondus, pour la troisième semaine consécutive, au plan national et dans les régions. Les effectifs sont proches de ceux observés en 2013 pour la même période.

Evolution des indicateurs saisonniers Chez les enfants de moins de 15 ans, on observe une augmentation des recours aux soins pour syndrome viral (+28 %, +85 cas) et pour varicelle (+25 %, +74 cas). L'indicateur d'allergie est en hausse d'environ 20 % dans toutes les classes d'âge (soit +158 cas tous âges confondus), avec cependant des effectifs faibles chez les enfants de moins de 2 ans et les adultes de plus de 75 ans. Cette hausse, visible depuis la semaine 12, se poursuit et s'amplifie depuis la semaine 13, avec des effectifs supérieurs à 2013, mais d'une ampleur proche de ceux de 2012. A noter que la dynamique temporelle observée est similaire de celle de l'indicateur d'asthme. Cette augmentation est visible dans toutes les régions mais elle est plus marquée en région Nord et Ile-de-France où elle représente environ 3 % de l'activité totale. Les diagnostics de pneumopathie sont en hausse chez les enfants de moins de 15 ans avec des effectifs faibles (+20 % soit +15 cas), mais reste stable tous âges confondus, en adéquation avec les effectifs observés au cours des années 2012 et 2013. Les diagnostics de crise d'asthme sont stables pour la deuxième semaine consécutive, avec des effectifs similaires à ceux de 2011 et supérieurs à ceux de l'année 2012. Cette stabilisation est observée dans toutes les régions, à l'exception de la région Nord-Est où une légère hausse est visible au cours de la semaine, représentant environ 2 % de l'activité totale. Les diagnostics de grippe/syndrome grippal sont toujours en baisse tous âges confondus et pour toutes les classes d'âges, avec des effectifs dans des valeurs attendues pour la saison.Les diagnostics de gastro-entérite sont stables pour toutes les classes d'âges surveillées. Les effectifs sont proches de ceux de 2013.