Bulletin national d'information SOS Médecins du 26 août 2014

Publié le 27 Août 2014
Mis à jour le 3 juillet 2019

Evolution de l'activité globaleAu cours de la semaine écoulée, l'activité des associations SOS Médecins est en baisse de 11 %tous âges confondus (- 5128 visites) et s'observe plus particulièrement chez les enfants de moins de 15 ans (-18 %, soit -1749 visites). Les effectifs sont comparables à ceux des années 2012 et 2013.

Evolution des principales pathologies En cohérence avec la baisse de l'activité totale, l'ensemble des pathologies les plus fréquentes sont en baisse dans toutes les classes d'âge. Chez les enfants de moins de 15 ans, les principales diminutions d'activité parmi les pathologies les plus fréquentes sont notées pour les angines (-31 %, -315 visites), les otites (-29 %, -267 visites), les gastro-entérites (-20 %, -139 visites) et les fièvres isolées (-22 %, -102 visites). Chez les adultes, les douleurs sciatiques, les infections urinaires (en baisse de 21 % cette semaine, soit – 358 visites) et les gastro-entérites constituent les principales pathologies. On retient également une baisse de 23 % des visites pour angine chez les personnes de 15-74 ans (-311 visites) et de 17 % pour pathologie cardiaques chez les personnes de 75 ans ou plus (-35 visites).

Evolutions des indicateurs saisonniers Après une hausse des consultations pour crise d'asthme observée sur la semaine du 11 au 17 août, les effectifs ont diminué de 17 % (-63 visites tous âges confondus) sur la semaine écoulée. Toutefois, on note une hausse pour cet indicateur sur la fin de la semaine dans la zone Nord et dans une moindre mesure dans la zone Nord-Est. Avec 322 consultations hebdomadaires, les effectifs restent supérieurs à ceux observés en  2012 et 2013. Les consultations pour gastro-entérite sont stables chez les adultes et en baisse de 20 % chez les enfants de moins de 15 ans (-139 visites). Les effectifs sont comparables à ceux de 2012 et 2013. Les consultations pour malaise sont également stables sur la semaine écoulée et pour toutes les classes d'âges, dans des niveaux comparables à ceux des années précédentes.Les autres indicateurs saisonniers (pathologies en lien avec la chaleur, allergie, fièvre isolée, piqûre d'insectes) sont en baisse dans toutes les classes d'âges. Les effectifs sont comparables voire inférieurs à ceux des années 2012 et 2013.