Bulletin national d'information OSCOUR du 24 au 30 novembre 2014

Publié le 3 December 2014
Mis à jour le 3 juillet 2019

Evolution de l'activité globaleLes nombres de passages et d'hospitalisations sont stables chez les adultes au cours de la semaine écoulée. En revanche, l'activité des structures d'urgences ainsi que les hospitalisations chez les enfants de moins de 15 ans augmentent légèrement : +6 % pour les passages (+5969 passages) et +4 % pour les hospitalisations (+444 hospitalisations), surtout chez les moins de 2 ans (+9 %, soit + 1805 passages, et + 5 % soit + 158 hospitalisations).

Evolution des principales pathologiesLes pathologies les plus fréquemment vues aux urgences sont stables chez les adultes. Chez les enfants de moins 15 ans, les traumatismes et infections ORL constituent les principales pathologies vues aux urgences. Les pneumopathies connaissent toujours une augmentation notable dans cette classe d'âge. On note par ailleurs que les passages pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans sont toujours en hausse et représentent le second diagnostic le plus vu aux urgences.

Evolution des indicateurs saisonniers Chez les enfants de moins de 15 ans, une augmentation de la fréquentation des urgences est observée pour les indicateurs grippe (+41 % soit + 38 visites), bronchite aigüe (+21 % soit + 103 passages), pneumopathie (+40 % soit + 246 passages), et infection ORL (+15 % soit + 992 passages). Chez les adultes, ces indicateurs restent stables. Les effectifs pour ces 2 derniers indicateurs sont supérieurs à ceux des années 2012 et 2013. Chez les enfants de moins de 2 ans, les passages aux urgences pour bronchiolite sont toujours en hausse : +37 % (+623 passages au cours de la semaine écoulée), avec une dynamique saisonnière qui suit celle de l'année 2013 (2 286 passages hebdomadaires). A noter des situations régionales contrastées, avec un début d'épidémie plus précoce et plus intense en Ile-De-France où le niveau atteint est supérieur à celui observé au moment des pics épidémiques des 2 années précédentes. Les passages pour gastro-entérite sont en hausse chez les adultes (+ 13 %, soit + 50 passages). Les effectifs sont conformes à ceux des 2 années précédentes.La fréquentation des urgences pour asthme et fièvre isolée est stable dans toutes les classes d'âge. Les effectifs pour l'asthme sont supérieurs à ceux des années 2012 et 2013.