Bulletin national d'information OSCOUR du 22 au 28 septembre 2014

Publié le 1 Octobre 2014
Mis à jour le 3 juillet 2019

Evolution de l'activité globaleAprès 3 semaines de hausse modérée de l'activité des structures d'urgences hospitalières, les nombres de passages et d'hospitalisations sont stables ou en légère baisse dans toutes les classes d'âge au cours de la semaine écoulée. On note ainsi une baisse des hospitalisations chez les enfants (-6 % soit -464 hospitalisations chez les 2-14 ans ; -8 % soit -186 hospitalisations chez les moins de 2 ans). Le nombre de passages retrouve une valeur proche de celle de l'année 2013 à la même période.

Evolution des principales pathologiesLes pathologies les plus fréquemment vues aux urgences sont stables ou en baisse dans toutes les classes d'âge. A noter cependant une hausse de 17 % des passages pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans.

Evolutions des indicateurs saisonniers Chez les enfants de moins de 2 ans, les passages aux urgences pour bronchiolite progressent de 17 % au cours de la semaine écoulée (soit +73 passages). Avec 491 passages hebdomadaires, le niveau de fréquentation pour cette pathologie se situe dans les valeurs attendues, en deçà du seuil épidémique. La fréquentation des urgences pour asthme est en baisse de 18 % chez les enfants de moins de 15 ans et chez les adultes de plus de 75 ans, et reste stable chez les adultes de moins de 75 ans au cours de la semaine écoulée. Cette évolution est attendue après le passage du pic traditionnellement observé au cours des 3 semaines suivant la rentrée scolaire. Avec 2422 passages hebdomadaires, les effectifs sont très proches de ceux de l'année 2013, tout en restant supérieurs à ceux de l'année 2012. Les passages aux urgences pour bronchite aiguë sont en hausse de 28 % chez les enfants de 2 à 14 ans (soit +46 passages) et de 10 % chez les adultes de plus de 75 ans (soit +19 passages) mais stables dans les autres classes d'âge, avec des effectifs attendus pour la saison. Une progression des passages pour pneumopathie est également notée chez les enfants de moins de 2 ans (+15 % soit +10 passages), alors que les effectifs sont stables pour les autres classes d'âge, avec des valeurs proches des années précédentes.La fréquentation des urgences pour les autres pathologies saisonnières (grippe, fièvre isolée, gastroentérite et infection ORL) est stable ou en baisse dans toutes les classes d'âge, conformément à l'évolution saisonnière habituelle. A noter une hausse de 19 % des passages pour grippe chez les adultes de moins de 75 ans, mais avec des effectifs faibles (+18 passages, 112 passages hebdomadaires).