Bulletin national d'information SOS Médecins du 22 octobre 2013

Publié le 23 Octobre 2013
Mis à jour le 3 juillet 2019

Au plan national, l'activité globale des associations SOS Médecins reste stable tous âges confondus par rapport à la semaine précédente. Cette activité est comparable à celle de 2012 pour la même période. Sur le plan régional, seule la zone Centre/ Ile-de-France montre une augmentation de son activité globale.

L'indicateur de gastro-entérite est stable sur la période tous âges confondus. Son niveau est comparable à celui de 2012.  L'indicateur de crise d'asthme est stable sur la période, tous âges confondus. L'activité liée à cet indicateur est inférieure celle de 2012. On observe une augmentation chez les 5-14 ans (+28 %, 123 cas hebdomadaires).  L'activité liée à la grippe est en augmentation (+15 %, 377 cas), elle reste dans des valeurs attendues pour la saison et comparable aux deux années précédentes. Cette augmentation concerne principalement les enfants de moins de 15 ans et adultes de moins de 75 ans.  On note une augmentation des bronchites chez les moins de 15 ans (+13 %, 811 cas). Le niveau global de l'activité en lien avec cet indicateur est stable et comparable à celui de 2012.  Les cas de pneumopathie sont également en augmentation tous âges confondus (+11 %, 308 cas), l'activité en lien avec cet indicateur est inférieure à celle de 2012.  Chez les moins de 2 ans, on observe une augmentation des cas de bronchiolite (+27 %, 150 cas). Les effectifs restent dans des valeurs attendues pour la saison et comparables à ceux des deux saisons précédentes. Les cas de fièvre isolée sont en augmentation (17 %, 1 120 cas) tous âges confondus. Cette tendance concerne les adultes et les enfants de plus de 5 ans. L'activité liée à cet indicateur est comparable à celle de 2011 et 2012 pour la même période.

Les principales pathologies reportées sur la période par les associations SOS Médecins tous âges confondus sont la rhinopharyngite (4 153 cas), les insuffisances respiratoires aiguës (2 997 cas) et les angines (2 791 cas).