Investigation d'une épidémie de grippe dans le Centre gérontologique départemental de Marseille en janvier et février 2012 et mesure de l'efficacité vaccinale

Publié le 1 Mars 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 15 février 2012, un nombre élevé de cas de grippe étaient signalés à l'Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) parmi les résidents et le personnel du Centre gérontologique départemental (CGD) de Marseille. Devant l'ampleur de l'épidémie, une investigation épidémiologique a été initiée afin de décrire l'épidémie, de guider les mesures de contrôle et d'évaluer l'efficacité du vaccin contre la grippe. Au total, 104 cas probables de grippe ont été recensés entre le 10 janvier et le 29 février 2012 : 75 résidents et 29 personnels (taux d'attaque respectivement de 21 et 11 %). Dix-sept cas ont été confirmés biologiquement comme grippe de type A, le soustype H3N2 étant identifié pour plusieurs cas. Le pic épidémique a été atteint en semaine 6. Plusieurs pavillons ont été touchés. La couverture vaccinale (CV) a été mesurée à 88 % chez les résidents et 20 % pour le personnel. L'efficacité vaccinale (EV) a été estimée à 39 % chez les résidents et à 70 % chez le personnel. Des mesures de type gouttelettes et un traitement antiviral pour les résidents ont été mis en place. Le coût financier pour l'établissement a été estimé à 26 000 EUR. Cette épidémie de grippe a été de grande ampleur de par sa durée et du nombre de cas enregistrés, déstabilisant le fonctionnement de l'établissement durant plusieurs semaines. La survenue de cette épidémie peut être liée à la circulation du virus H3N2 suivant 2 saisons qui avaient vu la prédominance du virus H1N1 pandémique. La faible EV chez les résidents, combinée à la CV très basse chez le personnel a pu favoriser la diffusion de l'épidémie au sein de l'établissement. Cette épidémie rappelle l'importance d'atteindre une CV élevée, en particulier parmi les personnels soignants, de rechercher le plus tôt possible l'étiologie de la maladie lors de la survenue de cas groupés afin de mettre en place rapidement les mesures barrières. (R.A.)

Auteur : Franke F, Malfait P
Année de publication : 2013
Pages : 20 p.