Surveillance sanitaire en Bretagne. Point épidémiologique au 28 juin 2017.

Publié le 30 Juin 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Pathologies en lien avec la chaleurLa semaine 25 a été marquée par un épisode caniculaire observée sur l'ensemble de la France. Le département de l'Ille-et-Vilaine a été placé en vigilance jaune canicule à partir du 17/06 puis en orange canicule du 19/06 au 22/06 (pour la première fois en Bretagne depuis la mise en place du plan national canicule). Les autres départements de la région étaient sur la même période en vigilance jaune canicule.Pour chacune des sources, des hausses d'activité en lien avec la chaleur ont été observées sur la semaine 25, atteignant un niveau supérieur à ceux des périodes de fortes chaleurs de 2016.Les pathologies en lien avec la chaleur ont représenté 1,6% et 1% des consultations SOS Médecins et des passages aux urgences avec un diagnostic codé en semaine 25. Cette activité touchait les 75 ans et plus dans respectivement 37 et 53% des cas. Plus de la moitié des passages aux urgences (52%) ont fait l'objet d'une hospitalisation et chez les 75 ans et plus, le taux d'hospitalisation atteint 72%.

Méningites à EntérovirusNombre de passages aux urgences pour méningite à entérovirus supérieur aux moyennes saisonnières. Forte circulation virale des Entérovirus identifiés sur les prélèvements méningés analysés au Laboratoire de Virologie du CHU de Brest.Un point national sur les infections à entérovirus au 20 juin 2017 est disponible sur le site de Santé publique France

Par ailleurs, on note une forte activité des urgences et SOS Médecins pour piqûres d'insectes et une hausse d'activité liée aux malaises et aux fièvres isolées. Les niveaux sont supérieurs à ceux de 2015 et 2016, même période. (Données non présentées).

Année de publication : 30/06/2017