Epidémie de malaises au Centre hospitalier universitaire de Nice en novembre 2000 : investigation épidémiologique

Publié le 5 Novembre 2002
Mis à jour le 11 septembre 2019

Le lundi 6 novembre 2000, à l'hôpital de l'Archet 2 de Nice, entre 13h et 13h30, 8 agents de deux services attenants, la procréation médicalement assistée et l'orthogénie, ont été victimes de "malaises" comportant au premier plan des manifestations d'allure neurologique associées à des symptômes irritatifs des voies aériennes supérieures, et nécessitant pour certains d'entre eux une hospitalisation. Dans les jours qui ont suivi, d'autres agents provenant de différents services ont présenté des symptômes similaires, nécessitant à partir du vendredi 10 novembre la mise en place d'une "consultation ciblée" pour le personnel. Au total, 635 agents ont consulté, du 6 au 26 novembre, pour des malaises attribués, en première hypothèse, à des émanations de produits toxiques. Cet article présente les résultats des investigations épidémiologiques réalisées dans le but d'orienter les recherches de la (ou des) cause (s) responsable (s) des troubles cliniques observés chez les agents travaillant à l'Archet 2 pendant la période allant du 26 octobre au 26 novembre 2000. Ces résultats ont permis d'éliminer plusieurs des hypothèses évoquées notamment une cause infectieuse virale, bactérienne ou fongique. Malgré une investigation approfondie, aucune cause environnementale n'a pu être identifiée. Deux hypothèses peuvent être avancées : la première concerne des problèmes liés au conditionnement et à la distribution de l'air, la deuxième concerne une symptomatologie psychogène collective.

Auteur : Pradier C, Marine Barjoan E, Bentz L, Tempesta S, Dunais B, Gisbert C, Oran N, Senesi C, Benmansour EH, Romatet JJ
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2002, n°. 45, p. 227-8