Bulletin de santé publique maladies à déclaration obligtaoire en Pays de la Loire. Décembre 2018.

Publié le 12 December 2018
Mis à jour le 7 juillet 2019

Points clés

  • Situation épidémiologique stable pour la tuberculose et la fièvre typhoïde. Tendance stable également pour l'incidence des cas d'infection invasive à méningocoque C, malgré la stratégie vaccinale en vigueur depuis 2010.
  • Augmentation importante du nombre de cas de tularémie (+114 %) et de listériose (+93 %) entre 2008-2012 et 2013-2017. Augmentation modérée pour la légionellose (+16 %, principalement en Loire-Atlantique) et les foyers de Tiac (+19 %).
  • Le nombre de cas d'hépatite virale A fluctue chaque année avec, à noter en 2017, deux épisodes épidémiques survenus en particulier chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (en lien avec une épidémie d'ampleur européenne).
  • A la suite de l'épidémie française de rougeole de 2008-2011, peu de cas ont été déclarés dans la région jusqu'en 2017. Une recrudescence de cas a été à nouveau observée au 1re semestre 2018 avec 200 cas déclarés dans la région, principalement chez des personnes non vaccinées.
  • 1re analyse des données régionales pour le mésothéliome, maladie devenue à déclaration obligatoire en 2012 : 227 cas déclarés en 6 ans.

Année de publication : 11/02/2019