Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 31 janvier 2017.

Publié le 6 Février 2017
Mis à jour le 15 juillet 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Septième semaine d'épidémie de grippe et persistance d'un plateau élevé depuis 3 semaines pour les syndromes grippaux (motifs de consultations de SOS médecins et passages aux urgences). Chez les enfants de moins de 15 ans, l'augmentation des passages aux urgences pour grippe au CHU de Nantes se poursuit.

Au total, 105 cas de grippe sévère ont été hospitalisés dans la région depuis début octobre. Depuis 3 semaines, le nombre de cas de grippe sévère est en augmentation chez les enfants, dont 6 cas signalés chez des nourrissons de moins de 1 an.

Chez les personnes âgées ≥ 75 ans, une nouvelle augmentation des passages aux urgences a également été observée la semaine dernière, avec toujours un niveau élevé d'infections respiratoires aiguës basses.

En complément du virus grippal, la circulation de VRS reste encore active avec des isolements chez les nourrissons et les adultes par le laboratoire de virologie du CHU d'Angers.

Dans les Ehpad de la région, le nombre de nouveaux foyers épidémiques d'IRA diminue progressivement (21 nouveaux foyers signalés depuis une semaine), portant à 189 le nombre total de foyers depuis début septembre. La proportion d'Ehpad ayant eu un foyer épidémique d'IRA reste plus importante en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire et plus faible en Mayenne.

La mortalité observée dans la région lors de la 1ère semaine de 2017 montre un excès significatif tous âges et chez les personnes âgées de 65 ans et plus, mais moindre que dans les régions du sud-est de la France. En semaine 2, le nombre observé de décès est en diminution par rapport à la semaine 1.