Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 22 février 2017.

Publié le 27 Février 2017
Mis à jour le 15 juillet 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Après 10 semaines d'épidémie de grippe, le nombre de syndromes grippaux (consultations de SOS médecins et passages aux urgences) est en diminution importante mais se situe encore au-dessus du seuil épidémique. Le nombre d'isolements de virus grippaux par les laboratoires de virologie des CHU reste important. Les hospitalisations pour grippe sévère en réanimation ont été très fréquentes depuis le début de l'épidémie (150 cas dont 61% chez des personnes âgées de 65 ans et plus) et en diminution depuis 2 semaines.

Chez les personnes âgées ≥ 75 ans, on observe une baisse plus lente des infections respiratoires aiguës basses lors des passages aux urgences, des hospitalisations et des consultations SOS Médecins.

Cependant, dans les Ehpad, l'amélioration est notable avec un seul nouveau foyer épidémique d'IRA signalé depuis une semaine, portant à 218 le nombre total de foyers signalés parmi les 583 Ehpad de la région depuis début septembre. L'excès de mortalité des personnes âgées, qui a connu un pic au cours de la première semaine de 2017, est en diminution.

Chez les enfants, le nombre de passages aux urgences des nourrissons est élevé, au dessus du seuil d'alerte. La circulation de VRS reste toujours active de façon inhabituelle avec une persistance modérée des cas de bronchiolite vus aux urgences pédiatriques des deux CHU.

On observe également une augmentation des passages aux urgences et des hospitalisations pour gastroentérite chez les jeunes enfants, marquant probablement le début de circulation du rotavirus, à confirmer la semaine prochaine.