Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 11 janvier 2017.

Publié le 13 Janvier 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Progression modérée de l'épidémie de grippe dans la région, avec toutefois un impact important dans les Ehpad et au sein des services d'urgences. Cette épidémie est provoquée par un virus grippal de sous-type A(H3N2).Une forte augmentation des passages aux urgences des personnes âgées ≥75 ans, tout particulièrement pour des infections respiratoires aiguës basses (IRAB) est observée depuis 3 semaines. Ces passages pour IRAB conduisent fréquemment à une hospitalisation (63% des passages en semaine 01). Cette épidémie entraine des perturbations importantes dans l'activité de soins : les principaux établissements hospitaliers ont activé leur dispositif " hôpital en tension " pour faire face à cette suractivité.51 cas de grippe sévère ont été hospitalisés dans les services de réanimation de la région, dont 69% chez des personnes ≥ 65 ans.Au niveau des Ehpad de la région, 39 nouveaux foyers épidémiques d'IRA ont été signalés depuis une semaine, portant à 116 le nombre total de foyers depuis début septembre. L'importance d'une mise en place précoce des mesures barrières en période d'épidémie de grippe a été rappelée aux Ehpad.La mortalité observée dans la région lors de la semaine 51 de 2016 ne montre pas d'excès comme c'est déjà le cas dans des régions ayant eu un début d'épidémie plus précoce d'environ 2 semaines.Par ailleurs, l'épidémie de bronchiolite chez les enfants âgés de moins de 2 ans est en voie de résolution.

Année de publication : 13/01/2017