Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 8 mars 2016.

Publié le 9 Mars 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

L'épidémie de grippe a une évolution particulière en raison de la prédominance d'un virus grippal B touchant plus particulièrement les enfants et la présence de vacances scolaires lors de la phase ascendante de l'épidémie. Il en est résulté un phénomène de plateau depuis 5 semaines avec une baisse liée aux vacances suivie d'une recirculation après la rentrée. Ce plateau du nombre hebdomadaire est observé pour les consultations SOS Médecins pour grippe et les passages aux urgences pour grippe. On s'attend à une fin d'épidémie un peu étirée dans le temps.Le virus B est toujours prédominant, touchant principalement les enfants et les adultes jeunes, avec un faible impact chez les personnes âgées et un recours limité à l'hospitalisation. Trente-trois cas de grippe sévère, dont 6 chez des enfants de moins de 10 ans, ont été hospitalisés en réanimation dans la région. On retrouve chez 60% de ces cas un virus grippal B. Les décès chez les personnes âgées restent à un niveau attendu pour la saison.Dépassement depuis deux semaines du seuil épidémique des gastro-entérites vues par SOS médecins touchant l'ensemble des tranches d'âge. Cette augmentation est également observée aux urgences hospitalières depuis une semaine.

Année de publication : 09/03/2016