Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 5 juillet 2016.

Publié le 8 Juillet 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Les méningites à entérovirus observées aux CHU de Nantes et d'Angers sont moins fréquentes que les années précédentes. Une mise à jour nationale sur ces infections est disponible sur le site de Santé publique France.

Comme attendu à cette période de l'année, pic de consultations pour des fièvres isolées (sans signes respiratoires) principalement pour SOS médecins. Ce pic concerne toutes les tranches d'âge et est probablement d'origine virale , il devrait décroitre rapidement avec l'arrivée des vacances scolaires.

Consultations SOS Médecins ou aux urgences pédiatriques du CHU de Nantes pour exacerbations d'asthme, principalement chez les enfants, concomitants avec les émissions de pollen.

Persistance de toxines lipophiles signalées dans les coquillages dans le secteur Loire Atlantique et Nord Vendée ayant conduit à des arrêtés d'interdictions de pêche de coquillages.

Année de publication : 08/07/2016