Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 29 mars 2016.

Publié le 4 Avril 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

L'épidémie de gastro-entérites est en phase de progression importante, tout particulièrement chez les enfants âgés de moins de 5 ans (SOS Médecins et urgences pédiatriques). Cette épidémie contribue à l'augmentation de l'activité dans les services d'urgences pédiatriques. De nombreux signalements de cas groupés de GEA proviennent également des Ehpad. Le nouveau variant de norovirus (génotype GII.17) est majoritairement responsable de cette épidémie, vis-à-vis duquel la population est susceptible.Le phénomène de " plateau épidémique " des syndromes grippaux observé depuis 8 semaines se poursuit pour les consultations SOS Médecins et les passages aux urgences. Le virus B reste toujours prédominant chez les enfants et les adultes jeunes, avec un faible impact chez les personnes âgées et un recours limité à l'hospitalisation. 57 cas de grippe sévère, dont 8 chez des enfants de moins de 15 ans, ont été hospitalisés en réanimation dans la région. La proportion de virus de type A a augmenté ces dernières semaines parmi les cas hospitalisés en réanimation et plus récemment parmi les cas diagnostiqués par les laboratoires de virologie des CHU de Nantes et d'Angers.Les décès chez les personnes âgées restent à un niveau attendu pour la saison.

Année de publication : 04/04/2016