Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 21 décembre 2016.

Publié le 22 December 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Poursuite de la progression de l'épidémie de bronchiolite dans la région, observée par tous les systèmes de surveillance (SOS Médecins, urgences pédiatriques et laboratoires de virologie des CHU de Nantes et d'Angers). Le service d'urgences pédiatriques du CHU de Nantes connait actuellement une très forte activité.

Début d'activité grippale, encore très modérée, plus visible dans les consultations SOS Médecins que dans les passages aux urgences. Cependant, six cas de grippe sévère, tous âgés de plus de 65 ans, ont été signalés dans la région par les services de réanimation. Les laboratoires de virologie des deux CHU ont identifié une augmentation des isolements de virus grippal de type A. Les centres nationaux de référence identifient une prédominance du sous-type A(H3N2), connu pour affecter principalement les personnes âgées.

Comme anticipé, les vacances de Noël connaissent une circulation conjointe du VRS et du virus grippal.Ces deux virus sont susceptibles d'entrainer une augmentation de l'activité de soins liés à des infections respiratoires aiguës chez les personnes âgées.Au sein des Ehpad de la région, 12 nouveaux foyers épidémiques (7 IRA et 5 GEA) ont été signalés depuis une semaine.Niveau encore élevé des consultations SOS Médecins pour gastro-entérite avec peu d'impact sur les services d'urgences hospitalières pédiatriques.

Année de publication : 22/12/2016