Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 6 janvier 2015.

Publié le 9 Janvier 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Augmentation globale de tous les indicateurs concernant les bronchiolites, gastro-entérites et syndromes grippaux. L'activité des services d'urgence a atteint la semaine dernière un niveau très élevé pour les nourrissons de moins de un an et les personnes âgées de 75 ans et plus. Cet excès a été probablement amplifié par les mouvements de grève qui compliquent l'interprétation des données.- L'épidémie de bronchiolite régresse dans la partie ouest de la région et devrait décroitre très rapidement dans la prochaine semaine. Dans la partie est de la région, l'épidémie a été plus tardive, avec une décroissance attendue plus lente. Les isolements de VRS au CHU d'Angers sont toujours importants.- Confirmation du démarrage de l'épidémie de gastro-entérites (GEA) diagnostiquées par SOS Médecins et par les services d'urgence depuis 2 semaines.- L'activité grippale augmente dans la région avec une première semaine de franchissement des seuils d'alerte (SOS médecins et passages aux urgences). Les virus identifiés sont majoritairement de type A.Quatre cas de grippe sévère ont été hospitalisés en réanimation au cours des 10 derniers jours.- Les foyers épidémies d'IRA et de GEA en Ehpad sont en augmentation avec 12 nouveaux foyers depuis une semaine, en majorité de gastro-entérites.

Année de publication : 09/01/2015