Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 29 décembre 2015.

Publié le 29 December 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

  • Après 7 semaines d'évolution, l'épidémie de bronchiolite a atteint un plateau. La circulation du VRS est toujours active, en diminution à Nantes et en augmentation à Angers. Cette épidémie a un impact important sur le nombre de passages aux urgences des nourrissons âgés de moins d'un an, avec 850 passages au lieu des 445 attendus dans les 7 CH sentinelles de la région au cours de la semaine dernière.
  • Aucune circulation de virus grippal et nombre de gastro-entérites bien en-dessous du seuil épidémique
  • Une intoxication collective au monoxyde de carbone a été signalée en Vendée au cours du mois de décembre, exposant 36 personnes (dont 27 transportées aux urgences, 3 dirigées vers le caisson hyperbare du CHU d'Angers, aucune personne n'est décédée).L'origine de cette intoxication était l'utilisation d'un barbecue dans un garage fermé à l'occasion d'une fête d'anniversaire.
  • Début d'émission de pollen pour le noisetier à Nantes le 24 décembre, sans impact significatif sur les exacerbations d'asthme dans l'activité des urgences et des associations SOS Médecins.

Année de publication : 29/12/2015