Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 24 février 2015.

Publié le 27 Février 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

  • La région vit sa 8ème semaine d'épidémie de grippe. Malgré une décroissance assez lente de l'épidémie depuis 2 semaines, l'activité grippale reste très importante, avec toujours une prédominance du virus H3N2. L'activité de SOS médecins se situe à 15% de visites pour des syndromes grippaux, encore très au-dessus du seuil épidémique à 4%. Le nombre de cas sévères hospitalisés en réanimation (92 cas) a dépassé le nombre observé au cours de chacune des 5 dernières saisons épidémiques (18 à 81 cas) avec une incidence augmentant à partir de l'âge de 50 ans. L'excès de mortalité chez les personnes âgées de plus de 85 ans est de l'ordre de 25% depuis début janvier avec une augmentation récente.
  • 169 foyers de cas groupés d'infections respiratoires aiguës (IRA) ont été signalés dans les Ehpad depuis le 1er septembre 2014. Les signalements de foyers d'IRA sont importants avec 31 nouveaux foyers épidémiques signalés depuis le dernier bilan. La semaine 6 a connu un pic d'épidémies avec 37 foyers en une semaine. Un bilan complet est déjà disponible pour 45% de ces foyers : les épidémies touchent en moyenne un quart des résidents avec un taux d'hospitalisation de 7,7% et une létalité de 2,4%.
  • Dix établissements hospitaliers de la région ont activé leur plan " hôpital en tension " pour faire face à l'accroissement de la demande d'hospitalisation. Compte-tenu de l'état de saturation des établissements de soins et des épidémies en cours dans les Ehpad, la situation reste très tendue. Pour tenter de limiter le recours à l'hospitalisation, les recommandations de traitement antiviral des cas de grippe sont régulièrement rappelées aux Ehpad.

Année de publication : 27/02/2015