Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 17 février 2015.

Publié le 23 Février 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

  • La région vit sa 7ème semaine d'épidémie de grippe. Les 3 dernières semaines ont été caractérisées par une très forte circulation du virus grippal, majoritairement A(H3N2). Au cours de cette période (semaines 5 à 7), l'activité de SOS médecins a dépassé le seuil de 20% de visites pour des syndromes grippaux , le nombre de passages aux urgences a atteint un niveau inégalé depuis plus de 5 ans , 55 cas de grippe sévère ont été hospitalisés en réanimation , 51 (chiffre minimal provisoire) foyers épidémiques d'infections respiratoires aiguës ont été signalés en Ehpad. On observe également un excès de mortalité chez les personnes âgées de plus de 85 ans de 25% depuis début janvier, atteignant 50% au cours de la semaine dernière. Les signes d'amélioration restent modestes mais devrait être favorisés par les vacances scolaires, en particulier après 3 semaines de plateau.
  • Dix établissements hospitaliers de la région ont activé leur plan " hôpital en tension " pour faire face à l'accroissement de la demande d'hospitalisation. Compte-tenu de l'état de saturation des établissements de soins et des épidémies en cours dans les Ehpad, avec un taux d'hospitalisation des cas élevé, la situation va rester très tendue. Les recommandations de traitement antiviral des cas de grippe sont régulièrement rappelés aux Ehpad pour réduire les hospitalisations.
  • Il semble exister une hétérogénéité géographique dans cette évolution avec les départements de la Sarthe et de la Loire-Atlantique ayant connu un impact plus précoce de l'épidémie alors que la Vendée et le Maine-et-Loire montrent un développement plus récent.

Année de publication : 23/02/2015